Résiliation d’un contrat d’assurance auto : comment procéder ?

Avant la mise en circulation de tout engin, ce dernier doit disposer d’une assurance auto. Ceci justifie la recrudescence des demandes d’assurance auto que reçoivent les compagnies d’assurance au quotidien. Toutefois, l’assureur peut résilier le contrat d’assurance auto quand cela ne lui convient plus et ceci sans risque de pénalité. Comment résilier son assurance auto ? Vous aurez plus de détails dans cet article.

Prendre connaissances des conditions de résiliation

La prise de connaissances des conditions générales ainsi que celles de résiliation doit être votre premier réflexe quand vous souscrivez à une assurance auto. Ceci vous permet de d’avoir une idée des raisons qui pourraient justifier une quelconque résiliation. Rompre un contrat d’assurance auto se repose sur plusieurs motifs à savoir : le vol ou la vente de la voiture de l’assuré, le changement de son domicile, mais aussi le décès. Il existe plusieurs autres motifs qui sont intégrés au contrat d’assurance auto après la première année. Si vous désirez avoir plus d’informations à ce sujet, visitez ici.

Le vol ou la vente de la voiture : une raison de résiliation valable

Il peut arriver que votre voiture soit l’objet d’un vol ou d’une vente. Dans ce cas, la loi vous autorise à résilier le contrat d’assurance auto. Vous avez donc l’obligation de le notifier à votre assureur dans un délai de trois mois au maximum. Le vol et la vente de la voiture sont des motifs de résiliation valables. Par ailleurs, si vous arrêtez de payer les cotisations, vous ne pouvez pas résilier votre contrat d’assurance auto puisqu’il s’agit clairement d’une obligation. Une fois votre contrat d’assurance résilié, vous pouvez rechercher un autre assureur qui pourrait vous proposer des services au-dessus de vos attentes.