Que faut-il savoir sur la CVEC étudiant ?

Après les études secondaires, le prochain niveau d'étude est le supérieur. L'inscription d'un étudiant dans un établissement supérieur est subordonnée à son acquittement à la Contribution de Vie Etudiante et de Campus (CVEC). Mais, il est important d'abord d'avoir une bonne connaissance de cette CVEC afin de bien s'en sortir.

Qu’est-ce que la CVEC ?

La CVEC est une contribution-étudiant dont chaque étudiant doit y participer. La contribution de vie étudiante et campus est cette cotisation qui concerne les étudiants en année initiale. Une fois inscrit dans un établissement supérieur, l'étudiant doit pouvoir présenter un justificatif de son acquittement à la CVEC. Les étudiants en formation initiale de 2020-2021 ont eu à payer une somme de 92 euros chacun. Pour plus d’informations, il faut continuer à lire.

Pourquoi payer sa cotisation CVEC ?

La cotisation CVEC est une contrainte légale qui s'impose à tous les étudiants qui désirent s'inscrire dans un établissement du supérieur. C’est la loi qui a défini comment se fera la collecte de cette contribution, et ce sont les CROUS qui s'en chargent. En effet, il s'agit de la loi ORE dont l'objectif visé est la création, la consolidation et le renforcement de tous les services au niveau non seulement des établissements supérieurs, mais aussi au niveau des CROUS des académies.

Ainsi, la CVEC accueille et accompagne l'étudiant sur les plans sanitaire, social, sportif et aussi culturel. De même, cette cotisation aide au financement des associations étudiantes

Comment s'effectue le paiement de la CVEC ?

Pour payer sa cotisation CVEC, on crée préalablement un compte sur un site web du gouvernement. Il s'agit d’un site qui accueille l'inscription des nouvels étudiants dans les établissements supérieurs dans le cadre de leur acquittent à la CVEC. Lors de l'inscription, il est important d’indiquer sa ville d'étude.

En effet, la contribution peut se faire soit par exonération soit par paiement. Il en est de même pour les étudiants étrangers qui font leurs études sur le territoire français.